N°2 - Témoignage d'un parent d'HPI (surdoué)

Bonjour, 
 
J'ai moi aussi une fratrie ( 3enfants précoces) la première , qui à 23 ans cette année, a dès le primaire refusée le système, mais a toujours su nous apporter un minimum de bonnes notes ( a 2 ans elle parlé "comme un livre" disait la maitresse) maintenant et aprés bien des années de galere elle est comptable et vise l'exeprtise. 
Le deuxième un garçon  ( 19 ans) est actuellement en terminale, ne sait pas travailler car il n'a jamais eu besoin de travailler ! Il nous as déjà dit que cette année c'est rapé pour la bac. :fou:  
Ma dernière ( 9 ans ) a, en première année de maternelle, était ecrasée par la maitresse ("toi, on sait que tu sais alors tait-toi "! dit par une maitresse à une enfant de 2 ans 1/2 !)  2eme et 3eme année de maternelle , elle n'a plus fait de vagues elle tentait de rentrer dans le moule ( sage, toujours partante, et MOYENNE dans ses résultats). 
En primaire la vrai galère a commencé l'ennui detruit un enfant précoce il s'etiole et deprime.  Nous avons voulu la laisser dans le cycle normale, et nous avons aussi demandé qu'elle saute une classe en vain :non: . 
Au milieu de l'année scolaire nous en etions au calmant ( homéopatique bien sûr , merci ma pédiatre). Sur "ordre" de ma pédiatre nous l'avons fait tester verdict QI :142. Grand choc mais confiant dans l'education national nous sommes allés voir la maitressse, rien rien de leur part n'a été fait pour elle bien au contraire. En CE1 elle passe les évaluations de CE2 (taux 80% reussite en francais et que 47% en math). :non:   
Pas de passage anticipé et un matraquage sur le fait qu'elle, selon la maitresse, etait une quiche en math. Re-insomnie, re-manque d'apétit et un stress evacué le soir à la maison où elle était invivable.  
Le psy qui nous avait fait passer le test, nous avait parler d'une école specialisée pour enfants précoces. Nous vivons dans le 95 c'est une chance  l'école est à 1/2 heure de chez nous. L'année dernière elle a sauté une classe ( le CE2) et maintenant elle est au CM2.  
Son intégration n'a pas mis plus d'une semaine, elle a tout de suite trouver sa place. Nous avons retrouvé tout l'année l'enfant que nous avions pendant les grandes vacances. Malgré le fait qu'elle a perdu les 3/4 de ses copines de maternelle elle est beaucoup plus heureuse à l'école et donc de manière générale.  
Si j'avais su ou pu avoir pour les deux grands une école de ce genre je pense qu'ils n'en seraient pas là où ils en sont actuellement. J'ai repris le travail pour financer l'école (qui n'est pas subventionner par l'EN) Mais c'est sans regret !  
Bon courage aux parents d'enfants précoces, il nous en faut 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

×